Solistes

Damien Pardoen, violoniste

Membre de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg et chargé de cours dans la classe de violon de Philippe Koch au Conservatoire Royal de Musique de Liège, Damien Pardoen mène une carrière de chambriste dans de nombreux pays européens. En janvier 2000 sort son premier disque en collaboration avec le pianiste Stéphane De May (Fibonacci Production / FIBO-002), reprenant des œuvres de musique postmoderne.Titulaire de plusieurs prix belges et internationaux (tels que les concours Axion Classics, Horlaît-Dapsens ou le Concours International de Musique de Vienne), il s’est vu attribuer le prix Pelemans en récompense à son attachement à la défense de la musique belge.

Stéphanie de Failly, violoniste

Après des études de violon classique, Stéphanie de Failly se perfectionner au Centre de musique ancienne de Genève auprès de Florence Malgoire). Elle participe à de nombreux concerts en tant que violon solo, en Belgique et à l’étranger, avec les ensembles Capriccio Stravagante, A Sei Voci, les Arts Florissants, Elyma, La Fenice, La Cappella Mediterranea ou le Ricercar Consort. Elle participe à de nombreux enregistrements pour les labels Ricercar, Naïve, Ambronay, Mirare, Musica Ficta. En 2001, elle crée son propre ensemble : Clematis.

Sarah Charlier, altiste

Originaire de Spa, Sarah Charlier commence l’étude du violon à l’âge de 8 ans et l’étude de l’alto l’année suivante. Titulaire d’un Premier Prix de violon dans la classe de Philippe Koch et d’alto dans la classe de Michele Babey ainsi que d’un Diplôme Supérieur de Musique de chambre obtenu avec Grande Distinction, elle poursuit ensuite ses études à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction d’Erwin Schiffer. En 2005, elle devient assistante dans la classe d’alto au Conservatoire Royal de Musique de Liège et en 2006, elle devient membre de l’Orchestre Philharmonique de Liège.

Très active dans le domaine de la musique de chambre, elle est membre fondateur du Quatuor .

Luc Tooten

Luc Tooten a été pendant plusieurs années premier violoncelle solo de l’orchestre Brussels Philharmonic.

Il s’est produit en tant que soliste sous la direction de chefs éminents tels que Yoel Levy, Alexandre Rahbari, Michel Tabachnic, Jan Lathem-Koenig, Walter Proost, Hervé Niquet, Andrey Boreyko et Tan Dun.

Ses nombreux concerts de musique de chambre l’ont mené dans toute l’Europe , ainsi qu’au Canada, en Chine, en Israël, au Mexique et aux Etats Unies .

Il collabore régulièrement avec Martha Argerich, Boris Berezovsky, Ivry Gitlis, Jean-Bernard Pommier, Eliane Rodriguez, Michel Letiec, Polina Leschenko, Itamar Golan, Frank Braley, Michael Guttman et Vadim Repin.

François de May, violoniste

Le jeune violoniste François de May a étudié dans la classe de Dominique Woltèche à Grez-Doiceau, il se perfectionne auprès de Jan Dobrzelewski et Marc Bouchkov. Membre de l’ensemble Constellations Musicales en Belgique, il obtient, en 2016, le prix du Festival d’Anniviers.

Les solistes

Stéphane De May, pianiste

Pianiste généreux, Stéphane De May partage sa passion à travers son jeu délicat et réfléchi, sa personnalité sensible et son sens aigu du contact.

Lauréat de nombreux concours internationaux (Italie, Espagne, Autriche, Grèce, Etats-Unis, Pays-Bas, …), son nom est à l’affiche des plus grands festivals. Sa discographie déjà séduisante remporte un vif succès auprès de la presse internationale. Depuis ses « Nocturnes » de Chopin considérés comme enregistrement de référence par la presse américaine jusqu’aux œuvres contemporaines, elle fait escale par la musique de chambre, les concertos ou les Tangos.

Chambriste recherché, il se produit notamment avec le Trio Portici, ambassadeur et en « résidence » de l’Université Catholique de Leuven, invité, entre-autres, en concert au voyage officiel du Roi et de la Reine de Belgique en Lituanie et au Palais Royal.

Stéphane De May est professeur de piano au Conservatoire de Rotterdam et directeur du domaine musique du Conservatoire Royal de Musique de Liège. Il est régulièrement invité comme professeur à l’HEMU de Sion en Suisse.

Ji-Yoon Oh, pianiste

Née en Corée du sud, Ji-Yoon OH s’est initiée au piano à l’âge de 5 ans et est diplomée de piano du « Royal Associated Board », de la «Royal School of Music », du «Royal College of Music» de Londres où elle a accompagné les classes de Itzakh Rashkovsky, Susan Milan et Martin Gatt et de la «Royal Academy and College» et de l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Elle est lauréate de plusieurs concours parmi lesquels Madeleine de Valmalète et 3ème Prix de piano au «Hatfield Festival».

Elle a donné de nombreux concerts en tant que soliste, récital, pianiste accompagnatrice et en musique de chambre en Grande-Bretagne, en France, en Malaisie, en Corée et en Suisse au festival de Sion, au Concours International de Violon Tibor Varga Sion Valais et à la Haute Ecole de Musique de Lausanne pour les classes de Pavel Vernikov, Sergiu Schwartz, Svetlana Makarova.

Ji-Yoon OH est « Head of Music » du Collège Le Régent à Crans et enseigne aussi à la Maison de la Musique d’Erde et au CO Derborence à Conthey où elle s’occupe de la musique d’ensemble/orchestre.

Julie Roset, soprano

Julie Roset, soprano léger colorature, enfant choriste à l’opéra d’Avignon entame très jeune sa formation musicale et à l’art de la scène. Honorée en 2016 de plusieurs prix au Concours des Jeunes Talents d’Avignon, et tout en poursuivant ses études en Musique Ancienne à Genève, elle collabore avec Capella Mediterranea (CD avec Mariana Florès) avec l’ensemble Capella Mediterranea (CD des madrigaux d’Arcadelt) et tient se premiers rôles sur les scènes d’opéra (Papagena dans la Flûte Enchantée à Toulon, Madame Herz dans le Directeur de Mozart à Aix-en-Provence)

En 2017 elle chante lors du Concert de lancement de CD de Joseph Rassam et interprète Hélène de la Cerisaie dans le Spectacle « Une Education Manquée » de Chabrier , ainsi que Mme Hertz dans « Le Directeur » de Mozart (Mise en scène, Veronica Grange /piano, Eric Breton).

A l’Opéra de Toulon, elle interprète Papagena dans La Flute Enchantée de Mozart.

En juin 2018, elle sera en concertd avec l’ensemble Capella Mediterranea dirigé par Leonardo Garcia- Alarcon et avec l’ensemble Clematis sur « L’Italie sur la Baltique ».